Prix Conter

Historique

Valise

En 1950, Monsieur Michel Conter, industriel retraité et ancien élève du Collège, a fait donation d’une somme importante à l’école. Les revenus de cette somme devaient être répartis comme suit :

  • l’attribution de bourses de voyage pour les étudiant(e)s
  • l’équipement – en matériel et en livres – de la salle de Géographie et d’Histoire (devenue Salle Conter).

Mais pourquoi cet intérêt plus particulier pour la géographie et l’histoire ? La raison en est simple : Monsieur Conter avait constaté à maintes reprises que de bonnes connaissances dans ces deux matières s’avéraient indispensables pour réussir dans le monde des affaires.

Cinq ans après la seconde guerre mondiale, il était aussi intiment convaincu que la découverte d’autres pays et la rencontre avec d’autres citoyen(ne)s étaient les meilleures garanties pour les jeunes de vivre dans un monde désormais en paix. Voulant apporter à son ancien Collège une preuve tangible de son attachement, il se proposa donc de créer ce que nous appelons désormais “Le prix Conter”.

Comment prétendre à l'obtention de ce prix ?

Les élèves qui présentent de réelles motivations pour l’Histoire, la Géographie et l’actuelle aventure européenne et ont obtenu de bons résultats dans l’ensemble des disciplines peuvent, s’ils le souhaitent, rentrer (pour le début du 3e  trimestre de leur 5e année) un projet de voyage à l’étranger (en Europe exclusivement).

Ce projet (qui doit être déposé par une équipe de deux étudiants) se doit d’approfondir l’un ou l’autre aspect de l’endroit visité (économique, social, industriel, artistique, architectural, folklorique …). Il doit également respecter une certaine structure et aborder divers points essentiels.

Carte de l'Europe

Un fil conducteur doit être énoncé (1 page minimum) et accompagné d’une présentation géopolitique, historique, économique et sociale du pays visité (2 pages maximum). Le fil conducteur est ensuite développé, illustré et un planning du séjour est établis (maximum 20 pages). Suivent une présentation du budget voyage et de la façon de combler l’éventuelle différence de prix entre la somme octroyée et le budget réel (maximum 2 pages) ainsi que les modalités de présentation devant la communauté éducative : exposé, matériel audiovisuel, mise en scène éventuelle, … (maximum 1 page). Les coordonnées des personnes ressources, les adresses des logements et le numéro de téléphone des élèves sont ensuite communiqués ainsi qu’une autorisation parentale. Une bibliographie et les éventuels remerciements cloturent le travail (maximum 1 page).

Bourse voyage

Lors de la préparation de leur projet, les candidat(e)s veillent à rencontrer régulièrement les professeurs de leur choix pour assurer le suivi de leur travail et le projet terminé doit être remis (en 8 exemplaires dactylographiés) à la direction au plus tard la 1ère semaine du mois de mai.

S’en suit une défense orale du projet devant le Comité Conter (fin mai) durant laquelle une évaluation est réalisée par un jury (jugeant tant le travail écrit que la qualité de la présentation orale de défense). Les résultats sont communiqués au début du mois de juin.

Chaque année, une somme de 1000€ est ainsi allouée pour la réalisation d’un ou de deux projets sélectionnés par le Commité. Le Jury peut cependant décider de ne pas octroyer cette somme si les projets ne rencontrent pas les critères évoqués ci-dessus. La décision du jury est souveraine et sans appel.

Les voyages s’effectuent durant les mois de juillet/août et dès leur retour, les étudiants prennent contact avec la direction pour un premier bilan et s’engagent à présenter un rapport de leur voyage à la communauté des élèves, professeurs et directeurs dans le courant du 2e trimestre.

Lauréats des 10 dernières années

2019 :

  • Danylo Dugin et Nathan Schiltz – “L’Ukraine : la révolution euromaïdan”
  • Mathis Grimonster et Nikola Piel – “Les Suédois, avant-guardistes de l’ecologie ?”

2018 : Nell Oger et Pauline Van Droogenbroeck – “Le système éducatif en Finlande”

2017 : Nell Van den Ende et Lyna Perez – “Barcelone – Smart city”

2016 : Guillaume Etienne et Louis Oger – “Irlande : le miracle économique”

2015 :

2014 : Louise Derolez et Amélie Maertens – « La chute du Mur de Berlin »

2013 : Chloé Ameels et Ophélie Van Schingen – « La Rome du Bernin : quand la pierre prend vie »

2012 : Manon Haeckler et Amélie Lepage : «A la découverte de Madrid »

2011 : Raphaëlle Mertz et Clémence Voz  : « Sur les traces d’Amélie Poulain à Paris »

2010 :

  • Sébastien Michel et Thibaut Pêcheur : « Un aller sans retour… : les camps de concentration en Pologne »
  • Camille Arnould et Alicia Esser : « Une histoire de goût : la gastronomie à Bruxelles, Londres et Paris »
ante. odio in mattis nunc Donec vulputate, mi,